versailles:épopéedelouis XIVetdelaFrance

Venez vivre à l'époque de l'ancien Régime de France de Louis XIV . Venez Vivre une épopée et travailler et respirer l'époque.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contrôleur général des finances

Aller en bas 
AuteurMessage
DucHenrifrançoisdelaforce
Maréchal de France / grand-capitaine de louis XIV/
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/05/2018

MessageSujet: Contrôleur général des finances   Jeu 31 Mai - 11:48

Le contrôleur général des finances était, sous l'Ancien Régime, le responsable ministériel des finances royales en France, après la suppression de la charge de surintendant des finances en 1661, chargé d'administrer les finances de l'État. Jean-Baptiste Colbert fut le contrôleur le plus célèbre, de 1665 à 1683.

En 1661, le dernier surintendant, Nicolas Fouquet, fut arrêté. C'est alors Colbert qui devint le chef de l'administration des finances d'abord avec le titre d'intendant, puis à partir de 1665, avec celui de contrôleur général. Sous l'administration de Colbert, le contrôle général des finances attira à lui de nombreuses attributions. Il reste le plus célèbre ayant porté ce titre.
À cette date en effet, le roi Louis XIV supprima les deux offices de contrôleurs généraux pour les remplacer par une unique commission. Cette évolution de la position, d'un office transmissible à un poste révocable selon le vœu du souverain, marque bien la transformation de la fonction. Le contrôleur général correspond désormais à une fonction de gouvernement.
Les responsabilités du contrôleur général des finances étaient les plus larges de toute l'administration d'Ancien Régime : selon le texte de la commission de 1665, il a pouvoir de « faire rapport en notre Conseil de toutes les affaires qui concerneront notre service et de toutes autres indifféremment ».
Le contrôleur général des finances dirigeait les finances, l'agriculture, l'industrie, le commerce, les ponts et chaussées et une partie de l'administration intérieure.
Colbert, premier des contrôleurs généraux, cumula le portefeuille de la Marine (1669-1683) et celui de la surintendance des bâtiments (1664-1683).
La fonction était très rémunératrice : outre le traitement de 200 000 livres par an, pouvaient s'ajouter 20 000 livres en tant que ministre d'État, et les pots de vin divers en particulier lors du renouvellement des baux de la Ferme générale.
Le contrôleur général est toujours membre du Conseil privé, où il vient rarement, du Conseil des dépêches, du Conseil royal des finances et du Conseil royal de commerce. Il finit presque toujours par être créé ministre d'État, ce qui lui donne accès au Conseil d'en haut. Au-delà de l'administration des finances (gestion du Trésor, perception des impôts, monnayages, etc.), il dirige toute l'économie et une large part de l'administration provinciale. C'est notamment sur sa proposition que sont nommés la plupart des intendants des provinces.
Le contrôleur général était généralement choisi parmi les intendants des finances ou les maîtres des requêtes. C'était le responsable ministériel dont la position était la moins assurée, notamment sous les règnes de Louis XV et Louis XVI, à tel point que son hôtel était surnommé l'« hôtel des déménagements ».

_________________
Duc Henri - François  de la force
duché-pairie en 1637 érigé sur la localité de La Force (département de la Dordogne, province du Périgord)
Duc en 1680-
comte d ' elbeuf 1679-
Maréchal de France /Grand capitaine de Louis XIV
maréchal de France à partir de 1684-
dans l'armée depuis 1661-
autre titre militaire colonel du régiment d 'infanterie de la Force 1680-
fondation du régiment en 1680 régiment de l'infanterie française du roi
né en 1652
fils de François-jean  -Nompar de Caumont ( transformé en de la Force )
âge 33 ans
Dans l'armée depuis 24 ans
armes infanterie
stratège de grand talent
grand-meneur d 'hommes
un des meilleurs généraux de louis XIV
marié à la  comtesse anne-maria de Castelnau comtesse de Nantes en 1677 , elle à 17 ans à l'époque lui 25 ou 26 ans en 1677 , en 1685 la comtesse à 25 ans .
Père de  François -Xavier  de la force  vicomte  d 'elbeuf , âge 7 ans né en 1678
père de  Élisabeth de la Force née en 1681 , baronne d'elbeuf  âge 4 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versailleepoque.forumactif.com
 
Contrôleur général des finances
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le contrôleur doit se réveiller [Royaume kinétiques]
» Protéger le Cirque
» L'illusionniste de Kiri
» ► Hayato Raito. Un nouveau contrôleur de glace. [ Terminé ]
» L'Améthyste et le contrôleur de force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
versailles:épopéedelouis XIVetdelaFrance  :: Histoire , Chartes Du Forum, :: Orginisaion politique sous Louis XIV-
Sauter vers: